Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 février 2019 6 23 /02 /février /2019 18:42

d abord j'ai retrouve sur  internet une photo de moi avec Geismer le jour du procés de Tramoni,

puis, j'ai été condamné à mort par le responsable du Front De Jeunesse, mouvement d'occident, facho devant mon lycée

a l'époque les responsables de la cause m 'ont dit comme pierre Overnay, ta mort nous servira,

sinon, je t'estime et j'en ai marre des débats stérile, je fais campagne pour Ian Brossat c'est le seul candidat anti libéral,

sur notre liste travaillons ensemble, il y a bernard motto ros, tu le connais

je l'apprecie mais il est passé par le Ps

Partager cet article
Repost0
4 février 2019 1 04 /02 /février /2019 19:47

Un court texte.

Nous avons un président méprisant les gens. Ils font plein de réunions ou ils écoutent les gens mais restent sur leur position de classe. Il semble que c’est un grand démocrate comme Pinochet, mais sans les morts pour l’instant.

Les cadeaux faits par Emmanuel Macron aux plus riches sont infiniment supérieurs au bouclier fiscal de Nicolas Sarkozy

Face à ce mépris, nos devons mener une réction collective avec le plus de monde possible’.

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2019 4 31 /01 /janvier /2019 09:49

J’écris pour vous dire que j’apprécie de lire les écrits du site « travaillons ensemble. Il est bien que les personnes qui assistent aux rencontres à St Etienne nous donnent sur le site les débats du groupe.

Je souhaite qu’un discours autogestionnaire et socialiste se diffuse sur le département.

Macron s’st accoquiner des ex camarades, Geismar, un des mes anciens dirigeant dans les années 70, Romain Goupil ancien responsable du service de la ligue communiste, cinéaste militant.

Il faut qu’aujourd’hui apparaissent un discours et surtout des luttes contre cette politique anti sociale. Je ne sais pas si il faut créer un ieme groupe. Il vaut mieux que nous travaillons ensemble.il fait que nous conservions nos idées. J’ai décidé de faire campagne pour Ian Brossat sur le Gier et sur Givors.


 

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2019 7 06 /01 /janvier /2019 16:23

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2019 7 06 /01 /janvier /2019 15:23

Hier Actes ..., les gilets jaunes battent de nouveau le pavé de nos villes, 50 000 après la police. une nouvelle revendication le Référendum d'Initiative Citoyen .la problème est l'issue du conflit. aujourd'hui, le gouvernement de Macron font comme les autres pouvoirs ... la répression tant pis pour les bavures. journalistes flashboulé, manifestant tabassé. qu'importe, l'ordre doit régner, ce qu'ils disent !

mais demain, l'avenir est la convergence des luttes avec les autres

luttes sociales !

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2018 4 20 /12 /décembre /2018 18:34

le mouvements des gilets exprime des revendications justes, il est vrai que la fin du mois est souvent la moitié du mois, les charges restent à payer et en plus ça augmentent plus vite que nos salaires !

Macron a annocé le blocage de prix , mais sans donné des dates, aujourd »hui c'est bloqué, mais demain nous risquons subir les hausses, donc Jean gagne 1100€ par mois, ila 600 € de loyer, 200€ de carburant, pour manger sa famille et lui, il va au resto du coeur, il a des produits pour remplir son assiette et celle de ses enfants,

ne pas recxonnaitte cette réalité est un mensonge !

Dans le canard enchainé de la semaine dernière, il est noté que les véconomies faites par les salariés, les les modestes augmentent leur dépenses alimentaires, les nantis leurs dépenses pour les loisirs , leur supplément,,,,,

nous sommes tombés dans une société du fric, aujourd »hui discussions avec les financeurs on parle de fric, l'éducatifs est au niveau de nulle part, Aujourd'hui, les difficultés au niveau de la vie est souvent oublié par ceux qui détiennent le pouvoir, il est vrai quand on gagne 15000 €, l&a hausse des prix touche peu !

J'ai envie d'écrire nous ne sommes pas du même monde, entte les gens qui ont du fric et le pouvoir et nous, simple poussoir de poussette !

Nous devons être une force, le probléme estb que nous sommes souvent seul, dernier manif 30 personne dans le car de Rive de Gier, nous sommes disséminés en france, les partis politiques ne sont plus en capacité de mobiliser et de permettre une unification des luttes, lors des meeting ou à la télé, elles sont annoncés mais juste des paroles,

nous pouvons partir de la réalité, pour construire une base commune de lutte, nous pouvons imaginer la création d'une structure qui permettrait cette unification des luttes,

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2018 7 02 /12 /décembre /2018 14:47

la semaine dernier le site basta » a publié des photos de gilets jaunes à Paris, des responsables de mouvements à droite du FN, mais en gilets jaunes

A St martin la plaine, au foyer où je travaille ceux qui affichent leur soutien gilets jaunes, je ne les ai jamais vu manifester un soutien lors de grève ou lors de mouvements revendicatifs !

Le revendications des gilets jaunes est légitimes, ils peuvent applaudir quand Attac distribue des faux billets, mais ils continent à voter pour ces libéraux,un copain syndicaliste me racontait dans les années 70, il faisait pour des augmentations de salaires de quelques centimes, mais ils battaient ,

la fin du mois est aujourd'hui déjà à la moitié du mois,

la dissolutions de l'assemblé nationale risque de nous amener une assemblée de députés fachos,

le seul dis cours que je tiens est qu'il faut que les gilets rejoignent notre combat syndicaliste de gauche !

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2018 7 11 /11 /novembre /2018 15:04
Ce ne sont pas les Fusillés pour l’exemple qui ont failli à leur devoir !

Ce ne sont pas les Fusillés pour l’exemple qui ont failli à leur devoir !

Aujourd’hui ; nous fêtons les 100 ans de l’armistice, la fin de la grande boucherie de 1914/18.

Je peux m’empêcher de penser aux fusillés pour l’exemple, qui ont été assassiné pour des raisons militaires.

Un décret du 10 août 1914 du ministre de la Guerre avait suspendu la faculté de former un recours en révision contre les jugements des conseils de guerre, autrement dit de faire appel !

Ca veut dire , qu’un tribunal  peut décider de la vie ou de la mort d’un citoyen. Ce citoyen n’a aucun recours, sauf de pleurer sur son sort.

Ce qui est grave, c’est un soldat, brave au combat, commet un crime être en vie mais pas au bon endroit !

 En refusant de rendre leur honneur aux 639 Fusillés pour l’exemple et à leurs familles, les Présidents successifs se sont vautrés dans la honte de l’injustice barbare. En réunissant les fusilleurs et les Fusillés au Musée de l’Armée aux Invalides, ils ont assassiné une deuxième fois les soldats, victimes de la guerre. Ils se retrouvent à coté de leurs assassins ; leurs bouchers.

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2018 7 21 /10 /octobre /2018 14:01

En tant qu'élu au comité d'entreprise j'ai été interpellé sur les problème des mineurs non accompagnés, maintenant ce sont les élus de la prévention qui vont les accompagner,

 

mon intervention au comité d'entreprise

 

j'ai rencontré un éducateur de l'IDEF qui s"occupe des mineurs non accompagnés. il m'a dit que ces mineurs ont vécus des choses difficiles quand ils étaient en Lybie. surtout les jeunes filles 'attouchement, viol..) je pense que les équipes devront être secondés par des professionnels du soin psy.
.

Nous serons aussi attentifs à la formation proposé aux éducateurs qui devront travailler auprès des mineurs,

J'ai écrit pour essayer de sensibiliser les personnes proches idéologiquement

Actuellement sur Lyon il y a 400 mineurs non accompagnés

La première solution est de les renvoyer ou de les tués, le fort de st genis Laval est pas mal déjà utilisé en 1944 !

sinon, écouté ce qu'ils veulent nous dire, écouter leur projet ou les aider à construire un projet, nous devons les accompagner, les financeurs doivent prévoir un financement pour les accompagner,

ce n'est pas utiliser déjà les travailleurs sociaux du terrain , mais de créer d'autres structures,

 

il est important que les mineurs sentent une écoute,

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2018 4 04 /10 /octobre /2018 14:56

Le deuil est régulièrement la réaction à la perte d'une personne aimée ou d'une abstraction mise en place, la patrie, la liberté, un idéal, etc. (Freud 1915)

 

Vivre un deuil, c’est avant tout accorder de l’importance aux journées qui précèdent la cérémonie et aux différentes étapes qui aident à se séparer d’un être aimé. Phrase tirée d’un rite protestant.

Au foyer, il est important que nous pensions le deuil, rien que pour les résidents, non morts.

Comment construisons-nous quelques choses, en tant que professionnels de la relation.


 


 

 
Les manifestations normales
du deuil

 

LES SENTIMENTS

Au cours d'un deuil, on peut vivre à différents moments un ou plusieurs des sentiments suivants :

  • Le chagrin.

  • La colère ou la révolte.

  • Le ressentiment.

  • L'anxiété, l'angoisse.

  • La culpabilité.

  • Le soulagement.

  • L'ambivalence.

  • L'incompétence.

  • L'engourdissement émotif.

  • L'obsession, un désir de contact avec la personne disparue.

 

LES COMPORTEMENTS

Au cours d'un deuil, on peut manifester un ou plusieurs des comportements suivants :

  • Des pleurs.

  • Des soupirs.

  • Des lamentations, de la verbalisation.

  • De l'hostilité, de l'agressivité.

  • De l'impatience.

  • De l'isolement, un retrait social, de l'évitement.

  • De l'apathie.

  • De la distraction.

  • Un "fonctionnement automatique".

  • De l'hyperactivité.

  • Un sommeil perturbé (manque ou excès).

  • Des rêves fréquents ou même des cauchemars.

  • Une identification à la personne décédée.

  • Une fuite dans les drogues, dans les médicaments ou dans l'alcool.

  • Un manque d'intérêt pour l'hygiène et pour les activités courantes.

Important : N’hésitez pas à consulter un spécialiste si certains de ces comportements sont persistants ou vous inquiètent.

 

LES SENSATIONS PHYSIQUES

Une personne endeuillée peut manifester un ou plusieurs de ces symptômes :

  • La bouche sèche.

  • Une déglutition difficile.

  • Un serrement au niveau de la gorge ou de la poitrine.

  • Une crispation dans la région gastrique.

  • Des bouffées de chaleur.

  • Une transpiration soudaine et exagérée.

  • Des palpitations cardiaques.

  • Une vision embrouillée.

  • Des tremblements.

  • Des douleurs physiques.

  • Une perte d'appétit, une altération du goût.

  • Des troubles digestifs, des diarrhées.

  • Une hypersensibilité au bruit.

  • Des maux de tête, des migraines.

  • Des tensions ou des faiblesses musculaires.

  • Un manque d'énergie.

  • De l'hypertension artérielle.

Important : N’hésitez pas à consulter un médecin si vous éprouvez des malaises persistants ou si vous observez une détérioration de votre état de santé.

 


 

Aider quelqu'un
qui vit un deuil

 

 

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE POUR AIDER UNE PERSONNE ENDEUILLÉE

  • Dites-lui que vous compatissez avec elle et qu'elle peut compter sur vous pour l'accompagner dans ces moments difficiles.

  • Laissez-la parler de la personne décédée aussi longtemps et aussi souvent que le besoin s'en fait sentir. Soyez une bonne oreille.

  • Exprimez-lui combien vous êtes affecté par la perte qui l'afflige. N'hésitez pas à parler de la personne décédée et à mentionner ses qualités.

  • Au besoin, donnez-lui un peu de votre temps pour l'aider dans la réalisation de ses tâches quotidiennes.

  • Soutenez aussi les autres membres de sa famille qui sont eux aussi affectés par la perte et qui ont besoin d'être consolés.

  • Incitez-la à être patiente envers elle-même et ses proches.

  • Soyez rassurant lorsqu'elle se charge de reproches, dites lui qu'elle a fait tout ce qu'elle pouvait.

 

ATTITUDES AIDANTES

  • chaleur humaine

  • patience

  • respect d'autrui

  • authenticité

  • ouverture d'esprit

  • compassion

  • honnêteté

  • écoute active

  • empathie

  • respect de soi (ses limites)

  • disponibilité

  • compréhension

  • souplesse

  • congruence

Le foyer a vécu 4 deuils dont 2 au foyer.la première décédé au foyer, s’est laissée tomber (DOCTEUR Felbabel°, ancienne psychiatre du Reynard) le 2 a fait une fausse route.

Pour Philippe, le 2, un soin funéraire lui a été fait avec la remplaçante infirmière et un éducateur, puis il fut couché sur le lit. Les résidents accompagnés par un éducateur ont pu le saluer.

L’important est que le résident quitte le foyer habillé, avant la chambre mortuaire. Le petit hic est que les 2 fois l’employer des pompes funèbre est venu seul. Un éducateur a été réquisitionné pour descendre le corps. Point à négocier avec l’entreprise funéraire. Ou funéraille solidarité, entreprise funéraire,

Quel processus mettons-nous en place ou c’est le cadre présent dans toute sa toute puissance qui décide ?

La cérémonie qui prononce un mot. L’éducateur référent, un cadre…

Pour un résident sans famille proche enterrement ou crémation, fosse commune ou jardin du souvenir. Quel rite religieux ou pas.

Le mot avant l’enterrement qui le prononce, qui gère un cadre, un éducateur ?

Quel rite lors d’un décès à mettre en place au foyer

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : le blog rouge et vert
  • : ecologie, en lutte, contre l'A45, au boulot...
  • Contact

Profil

  • meyer
  • moniteur éducateur,  animateur d'abord de 1975 à 1977, puis directeur bénévole de centre de vacances d'enfants handicapes mentaux de 1980 à 2010. tout cela avec les éclaireurs de France
militant altermondialiste  et surtout écologiste 
je souhaite lutter pour une société égalitaire
pour la rupture avec le capitalisme ! retraité
  • moniteur éducateur, animateur d'abord de 1975 à 1977, puis directeur bénévole de centre de vacances d'enfants handicapes mentaux de 1980 à 2010. tout cela avec les éclaireurs de France militant altermondialiste et surtout écologiste je souhaite lutter pour une société égalitaire pour la rupture avec le capitalisme ! retraité

Recherche