Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2019 7 17 /11 /novembre /2019 15:34

Contre Amazon et son monde
Appel pour transformer le Black Friday 2019 en un « Vendredi Noir pour Amazon »
La satisfaction du client, c'est l'obsession affichée de Jeff Bezos patron d'Amazon, le géant du e-commerce aux 180 millions de références. Sa stratégie : le "day one", soit  maximiser les cadences de préparation des colis pour livrer en moins d'un jour, moins d'une heure et peut être moins d'une demi-heure grâce à des drones de livraison. Son ambition : créer un écosystème complet avec des maisons connectées, des e-books, de
la musique, des séries, des films... pour générer toujours plus de commandes de ses produits à bas prix. Mais, derrière le héros du néolibéralisme 2.0, se cache une vision du monde que nous devons combattre.
Malgré les récentes promesses de Jeff Bezos sur les énergies renouvelables ou la compensation de ses émissions, le monde d'Amazon reste un désastre écologique. La multinationale a vendu plus de 11 milliards de produits l'année dernière. Ses prix bas, ses promotions quotidiennes poussent à la surconsommation et contribuent à la hausse des émissions de CO2 en démultipliant l'extraction des ressources, les transports par bateaux, avions ou camions. Amazon Web Services (AWS) est également numéro un mondial du cloud et ses data centers, ont généré autant de gaz à effet de
serre que le Portugal en 2018. AWS fournit ses services à Palantir, une société sulfureuse qui aide Donald Trump à identifier et arrêter des migrants traversant illégalement la frontière.
Un monde sans emplois. On estime que pour un emploi créé par la firme de Jeff Bezos, deux emplois sont détruits dans le secteur commercial. Les salariés d'Amazon, dont de nombreux intérimaires, enchaînent des tâches cadencées par les algorithmes de leurs scanners. Dans ses nouveaux entrepôts, ils deviennent des auxiliaires de 100 000 robots de préparation des commandes. Et, bientôt, les livreurs, déjà nombreux à être
ubérisés, pourront être remplacés par des drones.
Un monde sans fiscalité, ni démocratie. Échapper à l'impôt et aux contraintes légales est une véritable obsession pour le libertarien Jeff Bezos. En bonne multinationale, Amazon déclare artificiellement ses profits dans des paradis fiscaux comme le Luxembourg en Europe ou le Delaware aux Etats-Unis. En France, Amazon a annoncé unilatéralement qu'elle répercuterait la modique taxe GAFA sur ses fournisseurs. A Seattle, son siège, Amazon a fait annuler une taxe sur les multinationales en faveur des sans abris pourtant votée à l'unanimité par le conseil municipal.
Douze ans après l'ouverture de son premier entrepôt français à Saran (Loiret), Amazon a inauguré, en présence du secrétaire d’État au numérique Cédric O, un entrepôt géant équipé de 4 000 robots à Brétigny-sur-Orge dans l'Essonne. De nouveaux sites doivent voir le jour à Fournès dans le Gard et près de Metz en Moselle. Nous ne nous mobilisons pas contre les 7 500 salariés d'Amazon qui cible des bassins d'emploi sinistrés pour
s'implanter à moindre frais. Mais les emplois promis par Amazon conduisent à l'aveuglement des élus et des membres du gouvernement qui préfèrent couper le ruban plutôt que de s'interroger sur la disparition de milliers de commerces de proximité pourvoyeurs d'emplois et de lien social partout en France.
Ce monde va une nouvelle fois s'incarner le vendredi 29 novembre prochain avec le Black Friday. Préparée à coups de publicités massives et de promotions extrêmes, cette journée incite les consommateurs à se ruer sur des millions de produits dont ils n'ont pas forcément besoin. Le Black Friday est un des vecteurs de la stratégie de prix cassés et de vente à perte qui a permis à Amazon de devenir le premier distributeur de textile et d'électronique en France. Cette vision du monde est en totale contradiction
avec la profonde aspiration à une vie décente sur une planète vivable, exprimée notamment par les gilets jaunes ou les marcheurs pour le climat.
Il est urgent de stopper la construction des nouvelles infrastructures d'Amazon et des autres entreprises du e-commerce et de nous mobiliser pour le développement d'une économie locale créatrice d'emploi, génératrice de lien social tout en étant compatible avec les impératifs climatiques. Pour porter cette exigence et ne plus laisser Amazon
balayer d'un revers de main les droits sociaux et environnementaux, nous appelons à transformer le Black Friday 2019 en un « Vendredi noir pour Amazon ». Le 29 novembre,  nous mènerons des actions citoyennes partout en France pour perturber l'activité d'Amazon et promouvoir des alternatives afin de libérer toujours plus de monde de son emprise néfaste.

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2019 6 07 /09 /septembre /2019 14:34

j'ai apprécié les mots de Besancenot  , il a raison , il faut taper le clou ensemble,

le problème , nous restons dans nos chapelles,

pourtant les bases de nos idées sont attaquées, l'age de la retraite, quand j'ai commencé nous battions pour la retraite à 60 ans, l'indemnité chômage, les faits de la police,

aujourd'hui, il faut que nous trouvions des bases communes, ce qui nous unit et pas ce qui nous divise ! Le front de gauche fut un outil intéressant, mais Mélenchon la détruit,

je me souviens dans les années 70, le programme commun avait permis une unification de la gauche, à l'époque Pierre Laurent, dans mon lycée, pour la jeunesse communiste, réunissait des lycéens autour du programme, moi, j'étais à la cause du peuple, je pourrais vous de mes dirigeants qui sont devenus sionistes et macroniste.


 

JPierre Meyer retraité  militant de la gauche radicale


 

Partager cet article
Repost0
11 août 2019 7 11 /08 /août /2019 17:13

Suite

 

ce qui me gonfle, on reviens sur des fait il y a 30 ans, aujourdhui, il vaut s'interroger comment nous continuons le combat de Pierrot

suite
Partager cet article
Repost0
11 août 2019 7 11 /08 /août /2019 14:39

cet écrit je l'ai envoyé  en réponse sur Ballacio  autour de Tournel

 

Souvent dans notre presse il est écrit sur ceux qui ont trahi notre combat, j'ai envie de parler des mes anciens dirigeant de la Cause du peule, Pierre victor fini rabin et sioniste, pourtant quand il intervenait lors des réunion du mouvement mao, il était anti sioniste,

Geismar aujourd'hui, il fait campagne pour Macron, comme Romain Goupil, je ne parle pas de July, je l'ai connu à Libération, certains camarades disaient que July avait des ambitions personnels,

la dissolution de La cause a été faite sans débat au niveau de la jeunesse mao; Paris; je peux raconter comment Sorj Chalendon a réagi.

quand je monte à Paris, je vais sur la tombe de pierrot
 en 1992 j'ai manqué d’être tué par les fachos. un responsable du mouvement m'a expliqué" comme Pierrot, il fallait accepter de tomber pour la cause !

 

 

Partager cet article
Repost0
4 août 2019 7 04 /08 /août /2019 14:49

 

Partager cet article
Repost0
4 août 2019 7 04 /08 /août /2019 14:38

Souvent dans notre presse il est écrit sur ceux qui ont trahi notre combat, j'ai envie de parler des mes anciens dirigeant de la Cause du peule, Pierre victor fini srabin et sioniste, pourtant quand il intervenait lors des réunion du mouvement mao, il était anti sioniste,

Geismar aujourd'hui, il fait campagne pour Macron, comme Romain Goupil, je ne parle pas de July, je l'ai connu à Libération, certains camarades disaient que July avait des ambitions personnels,

 

Résultat de recherche d'images pour "pierre Overney image"

Partager cet article
Repost0
15 avril 2019 1 15 /04 /avril /2019 14:06

je suis conseiller du salarié, j'accompagne des salariés qui risque d’être salarié, le patron quand je lui parle, il sait que cet argent perdu viendra de sa poche,

en tant que délégué du personnel, dans le social, j'accompagne des salarié, en face de moi, la directrice

m'écoute mais a décidé de licencier, en aucun moment, elle devra payer, c'est la collectivité , le département qui va payer, nos directeur ne sont jamais toucher même quand le tribunal parle de licenciement injustifié !

Partager cet article
Repost0
26 mars 2019 2 26 /03 /mars /2019 15:13

réponse à Claude Ganne,

j'ai cherché dans le texte, sortir de l'Euro, c'est un texte qui rappelle le besoin de l'unité, ne recommençons la même erreur qu'en 1933, les communistes refusérent de s'allier avec les socialistes face à Hitler, pour le problème est sortir de la politique libérale et d'austérité, l'euro n'est pour rien , face à cette politique , elle était déjà en œuvre avant l'euro,

je pense que le 21 juin 1972, nous avons fait une connerie, la lutte anti faf est super, mais les idées des fafs sont ancrées dans la société et pas seulement de droite,

dans Politis de cette semaine, il noté que l'idée de remplacement cher à l'assassin de nouvel Zélande est du et partager par les penseurs de chez nous, eux nous leur laissons la télé , nos média pour vomir leurs idées nauséabonnes,

Partager cet article
Repost0
23 mars 2019 6 23 /03 /mars /2019 14:16

je suis derrière Geismar, à la sortie du procès de Tramoni, je viens de me faire jeter par les policiers car Mineurs je suis le jeune homme avec des lunettes.

1973
Partager cet article
Repost0
23 mars 2019 6 23 /03 /mars /2019 14:15

quelques mots, avant d'aller sur la tombe de mes parents vendredi,


 

en rangeant mes affaires, je suis tombés sur un plan du cimetière de Pantin, annoté par Monique aved l'emplacement de la tombe de nos parents et celle de la famille de Papa,

j'arrive vendredi vers 10h du matin, j'irai au cimetiére , aprés je passerais vers mon école des cheminets, ensuite, je ferais un tour sur le quartier, ca fait 2 ans que je ne suis pas venu à Paris,


 

l'apràs midi je passerais au Pére Lachaise, sur la tombe de Pierrot et sur d'autre, puis je ferais une ballade, j'ariverais vers 19h chez Michele, ma réunion à lieu samedi, rue de Malte,

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : le blog rouge et vert
  • : ecologie, en lutte, contre l'A45, au boulot...
  • Contact

Profil

  • meyer
  • moniteur éducateur,  animateur d'abord de 1975 à 1977, puis directeur bénévole de centre de vacances d'enfants handicapes mentaux de 1980 à 2010. tout cela avec les éclaireurs de France
militant altermondialiste  et surtout écologiste 
je souhaite lutter pour une société égalitaire
pour la rupture avec le capitalisme ! retraité
  • moniteur éducateur, animateur d'abord de 1975 à 1977, puis directeur bénévole de centre de vacances d'enfants handicapes mentaux de 1980 à 2010. tout cela avec les éclaireurs de France militant altermondialiste et surtout écologiste je souhaite lutter pour une société égalitaire pour la rupture avec le capitalisme ! retraité

Recherche