Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2018 4 04 /10 /octobre /2018 14:56

Le deuil est régulièrement la réaction à la perte d'une personne aimée ou d'une abstraction mise en place, la patrie, la liberté, un idéal, etc. (Freud 1915)

 

Vivre un deuil, c’est avant tout accorder de l’importance aux journées qui précèdent la cérémonie et aux différentes étapes qui aident à se séparer d’un être aimé. Phrase tirée d’un rite protestant.

Au foyer, il est important que nous pensions le deuil, rien que pour les résidents, non morts.

Comment construisons-nous quelques choses, en tant que professionnels de la relation.


 


 

 
Les manifestations normales
du deuil

 

LES SENTIMENTS

Au cours d'un deuil, on peut vivre à différents moments un ou plusieurs des sentiments suivants :

  • Le chagrin.

  • La colère ou la révolte.

  • Le ressentiment.

  • L'anxiété, l'angoisse.

  • La culpabilité.

  • Le soulagement.

  • L'ambivalence.

  • L'incompétence.

  • L'engourdissement émotif.

  • L'obsession, un désir de contact avec la personne disparue.

 

LES COMPORTEMENTS

Au cours d'un deuil, on peut manifester un ou plusieurs des comportements suivants :

  • Des pleurs.

  • Des soupirs.

  • Des lamentations, de la verbalisation.

  • De l'hostilité, de l'agressivité.

  • De l'impatience.

  • De l'isolement, un retrait social, de l'évitement.

  • De l'apathie.

  • De la distraction.

  • Un "fonctionnement automatique".

  • De l'hyperactivité.

  • Un sommeil perturbé (manque ou excès).

  • Des rêves fréquents ou même des cauchemars.

  • Une identification à la personne décédée.

  • Une fuite dans les drogues, dans les médicaments ou dans l'alcool.

  • Un manque d'intérêt pour l'hygiène et pour les activités courantes.

Important : N’hésitez pas à consulter un spécialiste si certains de ces comportements sont persistants ou vous inquiètent.

 

LES SENSATIONS PHYSIQUES

Une personne endeuillée peut manifester un ou plusieurs de ces symptômes :

  • La bouche sèche.

  • Une déglutition difficile.

  • Un serrement au niveau de la gorge ou de la poitrine.

  • Une crispation dans la région gastrique.

  • Des bouffées de chaleur.

  • Une transpiration soudaine et exagérée.

  • Des palpitations cardiaques.

  • Une vision embrouillée.

  • Des tremblements.

  • Des douleurs physiques.

  • Une perte d'appétit, une altération du goût.

  • Des troubles digestifs, des diarrhées.

  • Une hypersensibilité au bruit.

  • Des maux de tête, des migraines.

  • Des tensions ou des faiblesses musculaires.

  • Un manque d'énergie.

  • De l'hypertension artérielle.

Important : N’hésitez pas à consulter un médecin si vous éprouvez des malaises persistants ou si vous observez une détérioration de votre état de santé.

 


 

Aider quelqu'un
qui vit un deuil

 

 

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE POUR AIDER UNE PERSONNE ENDEUILLÉE

  • Dites-lui que vous compatissez avec elle et qu'elle peut compter sur vous pour l'accompagner dans ces moments difficiles.

  • Laissez-la parler de la personne décédée aussi longtemps et aussi souvent que le besoin s'en fait sentir. Soyez une bonne oreille.

  • Exprimez-lui combien vous êtes affecté par la perte qui l'afflige. N'hésitez pas à parler de la personne décédée et à mentionner ses qualités.

  • Au besoin, donnez-lui un peu de votre temps pour l'aider dans la réalisation de ses tâches quotidiennes.

  • Soutenez aussi les autres membres de sa famille qui sont eux aussi affectés par la perte et qui ont besoin d'être consolés.

  • Incitez-la à être patiente envers elle-même et ses proches.

  • Soyez rassurant lorsqu'elle se charge de reproches, dites lui qu'elle a fait tout ce qu'elle pouvait.

 

ATTITUDES AIDANTES

  • chaleur humaine

  • patience

  • respect d'autrui

  • authenticité

  • ouverture d'esprit

  • compassion

  • honnêteté

  • écoute active

  • empathie

  • respect de soi (ses limites)

  • disponibilité

  • compréhension

  • souplesse

  • congruence

Le foyer a vécu 4 deuils dont 2 au foyer.la première décédé au foyer, s’est laissée tomber (DOCTEUR Felbabel°, ancienne psychiatre du Reynard) le 2 a fait une fausse route.

Pour Philippe, le 2, un soin funéraire lui a été fait avec la remplaçante infirmière et un éducateur, puis il fut couché sur le lit. Les résidents accompagnés par un éducateur ont pu le saluer.

L’important est que le résident quitte le foyer habillé, avant la chambre mortuaire. Le petit hic est que les 2 fois l’employer des pompes funèbre est venu seul. Un éducateur a été réquisitionné pour descendre le corps. Point à négocier avec l’entreprise funéraire. Ou funéraille solidarité, entreprise funéraire,

Quel processus mettons-nous en place ou c’est le cadre présent dans toute sa toute puissance qui décide ?

La cérémonie qui prononce un mot. L’éducateur référent, un cadre…

Pour un résident sans famille proche enterrement ou crémation, fosse commune ou jardin du souvenir. Quel rite religieux ou pas.

Le mot avant l’enterrement qui le prononce, qui gère un cadre, un éducateur ?

Quel rite lors d’un décès à mettre en place au foyer

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : le blog rouge et vert
  • : ecologie, en lutte, contre l'A45, au boulot...
  • Contact

Profil

  • meyer
  • moniteur éducateur,  animateur d'abord de 1975 à 1977, puis directeur bénévole de centre de vacances d'enfants handicapes mentaux de 1980 à 2010. tout cela avec les éclaireurs de France
militant altermondialiste  et surtout écologiste 
je souhaite lutter pour une société égalitaire
pour la rupture avec le capitalisme ! retraité
  • moniteur éducateur, animateur d'abord de 1975 à 1977, puis directeur bénévole de centre de vacances d'enfants handicapes mentaux de 1980 à 2010. tout cela avec les éclaireurs de France militant altermondialiste et surtout écologiste je souhaite lutter pour une société égalitaire pour la rupture avec le capitalisme ! retraité

Recherche